2023, on fait durer, et on assume !

Publié par marion le

Au fil de mon expérience professionnelle, la même ligne s’affirme sous différentes formes : faire avec moins, et faire durer ce qui est, de fait, précieux. Exposition, ateliers, pratique professionnelle au quotidien… toutes mes activités liées au vêtement se déclinent autour de ces objectifs.

L’année 2022 a été colorée par la mise en circulation de l’exposition Portraits d’armoire. A l’automne 2021, Maylis Rolland (photographe), Gabrielle Le Gall (styliste), et moi, dévoilions une première partie de notre travail sur notre rapport aux vêtements et à leur consommation lors du festival Anti-Gaspi #2, à Rouans. Il s’agit de témoignages d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont accepté de nous ouvrir leurs armoires et dressings et de se prêter à un entretien. Merci à eux. Nous rapportons les paroles qui ont retenues notre attention, pour accompagner les portraits photographiques de Maylis. L’expo poursuit son chemin : entre septembre et décembre 2022, elle a été montrée au Lycée de la Mode de Cholet, au Lycée de Pornic, et a bénéficié d’une publication dans le magazine We demain. Pour débuter 2023, l’exposition sera visible à la salle Cœur en scène, à Rouans, le samedi 11 février 2023, à l’occasion du spectacle du collectif LAROZ, dont elle a inspiré l’un des textes. Vous pouvez également avoir un aperçu de ce travail sur le site Maylis.

Dans le même temps, j’ai également amélioré ma proposition d’atelier Réparation textile : reprisage visible, notamment grâce aux ateliers proposés par Pornic agglo à l’occasion de la Semaine de réduction des déchets. Là, on ne cherche pas à cacher mais au contraire, à montrer qu’on prend soin, qu’on fait durer, et que c’est beau ! Et aucun besoin d’être expert.e en couture. Je me ferai un plaisir de continuer à diffuser ces savoir-faire en 2023.

Réduire le volume de vêtements neufs et Réparer et réemployer font également partie des 3 objectifs de En mode climat, un collectif de marques d’habillement qui cherche à faire bouger les lois pour contraindre tous les acteurs du secteur de la mode, eux y compris, à faire mieux. La dame qui pique, sans être une marque d’habillement, ce joint à la coalition. Pour finir, je vous propose donc d’écouter Julia Faure, de la marque Loom, et porte-parole du collectif, dans l’émission du 13 janvier 2023 de la Terre au carré.

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *